Folio plus classiques n°94. 3). La Ferme des animaux est un roman de George Orwell publié en 1945 (cours de francais). Ils considèrent que l’homme exagère et est un véritable tyran. » (Antonella, 1985, paragr. Il publie en 1945 Animal Farm (La Ferme des Animaux). » (Antonella, 1985, paragr. Cependant, s’il est possible d’affirmer qu’il s’inscrit dans la même lignée historiographique qu’Orwell, c’est bien à cause de ce qu’il a pu emmener par rapport à la bureaucratisation. Propulsé par Hugo avec le thème Hugo-Octopress. Cependant, s’il est possible d’affirmer qu’il s’inscrit dans la même lignée historiographique qu’Orwell, c’est bien à cause de ce qu’il a pu emmener par rapport à la bureaucratisation. Par poilpopo  •  15 Février 2020  •  Synthèse  •  2 001 Mots (9 Pages)  •  1 225 Vues, Mémoire d’une fin de siècle : le choc des civilisations, PRÉSENTATION DE L’AUTEUR         1, ANALYSE DE L’OEUVRE          2, L’HÉRITAGE DE L’OEUVRE         5. Peu à peu il entraîne les autres animaux de ferme et tous finissent par se rallier à sa pensée. un résumé . La Ferme des animaux (Animal Farm) est un roman de George Orwell publié en 1945 (en 1947 pour la traduction en français), décrivant une ferme dans laquelle les animaux se révoltent puis prennent le pouvoir et chassent les hommes, à la suite de la négligence de ceux-ci à leur encontre. une analyse des personnages . Son roman le démontre assez bien, puisque les cochons, en parallèle avec le Parti bolchevique, ont manipulé les autres animaux, les masses endoctrinées par le régime, afin d’asseoir leur pouvoir. Cette fiche de lecture sur La ferme des animaux de Georges Orwell propose une analyse complète : . Cette fable animalière traite en réalité de la critique du Stalinisme et de la révolution Russe. Chapitre 1. De ses leaders seront arrêtés et d’autre exécutés par des staliniens (Jacquier, 1997, paragr. 13). Bien qu'il meure, deux cochons, Napoléon et Boule-de-neige, s'engagent à continuer son travail et à guider les autres en … Nous pourrions affirmer que l’histoire de l’écrivain, chroniqueur et journaliste britannique, George Orwell, débute en 1936, alors qu’il s’engageait dans les rangs républicains lors de la guerre civile espagnole. Pour faire un portrait rapide de son œuvre, celle-ci pourrait se diviser en trois parties distinctes; les chapitres 1 à 7 décrivent les évènements qui ont mené à la perte de pouvoir du Tsar et de son régime en février 1917; les chapitres 8 à 11 avancent l’histoire à partir de la révolution de Février, sous l’apparition du gouvernement provisoire, jusqu’à la prise de pouvoir par les Bolcheviks en octobre 1917; et les chapitres 12 à 18 couvrent la consolidation de la dictature bolchevique,  le tout en insistant sur le rôle de celle-ci à travers l’apparition de la future URSS (Getzler, 1992, paragr. Si l’utilisation des animaux pour dénoncer cette partie de l’Histoire peut paraître étrange c’est en réalité un trait de génie, jamais l’URSS n’est ouvertement citée et si le parallèle est très vite fait, rien ne permet de taxer l’auteur d’anti-URSS. À cette époque, l’Espagne était déchirée par la guerre civile depuis la tentative d’un putsch fasciste contre la République. Pour résumer son œuvre en quelques mots, Ferro révèle, dans un premier temps, les aspirations des paysans, des soldats, des femmes et des ouvriers, principaux acteurs de la révolution. Parce qu’ils sont plus instruits, les cochons monopolisent la parole et l’écrit. Mentions légales. Les autres animaux comme les chevaux, les corbeaux et les moutons ne sont pas des personnages précis non plus, chacun d’entre eux représente une entité générale comme l’église, un mouvement politique ou encore le peuple. La Ferme des animaux est un film réalisé par John Halas et Joy Batchelor avec les voix de Maurice Denham, Gordon Heath. Un soir, le fermier décide d’aller se coucher. En effet, Ferro affirme dans un autre de ses romans que les organes de pouvoir, les soviets par exemple, se sont fait coloniser par les bolcheviks. Lecture Analytique Les Animaux De La Peste, Analyse literraire de L'eldorado de Laurent Gaudé, Analyse literraire de L'eldorado de Laurent Gaudé, Analyse literraire de L'eldorado de Laurent Gaudé. 3 minutes de lecture La ferme des animaux représente l'URSS. En effet, bien d’autres auteurs ou même historiens s’insèrent dans cette optique. L’histoire se passe dans une vieille ferme située en Angleterre. La Ferme des Animaux est un roman écrit en 1945 par Georges Orwell. Dans quelles mesures peut- on considérer que la télé-réalité constitue une menace proche de celles envisagée par Georges Orwell dans son ouvrage intitulé 1984 ? était l’alliée de la Grande-Bretagne dans le confl it mondial. De ce fait, « [l]’hypothèse d’une forme de bureaucratisation qui se produit à l’intérieur même des institutions ouvrières de base, rend possible une nouvelle interprétation de l’élimination et du dessaisissement de la plupart de ces organisations. Le cochon Napoléon ( ou César selon les traductions) est ouvertement une représentation de Staline, Sage l’Ancien est un mélange de Lénine et de Karl Marx qui expose ses idées mais meurt rapidement laissant aux autres le soin de les mettre en place et de les développer. Au sein de la ferme des animaux qui se veut égalitaire, la prise du pouvoir par les cochons, et en particulier par Napoléon, le plus puissant d’entre eux, se fait par étapes et en utilisant des « moyens » divers. Après 1984, voici un autre classique de Georges Orwell beaucoup moins connu mais qui encore une fois est d’un réalisme époustouflant. Parmi tous les héros du roman, on peut facilement faire le lien avec des personnages qui ont fait l’Histoire de l’Union Soviétique. Résumé détaillé de La ferme des animaux. Résumé. Ils prêchent les autres animaux qui se convertissent à tour de rôle. Mais les conditions de travail des animaux sont précaires : rations de nourriture faibles, repos quasi inexistant, pas de jours fériés, même pas de syndicat de vaches laitières ou de canards. En 1937, le POUM sera interdit et sera traqué par la police stalinienne (Jacquier, 1997, paragr. Lors d'une journée où ils ne sont pas une seule fois nourris, les animaux entrent dans une profonde colère et attaquent M. Jones et ses ouvriers agricoles puis les chassent de la ferme, qui leur appartient désormais entièrement et qu'ils renomment "Ferme des animaux". C’est dans son roman, qu’il va scruter en grande partie la manipulation des bolcheviks sur les principaux acteurs de la révolution. 13). 11). Par l’entremise de son roman, La ferme des animaux, il ne fait nul doute qu’Orwell s’inscrit dans le point de vue historiographique qui présuppose que les bolcheviks ont, à la fois, manipulé les principaux acteurs de la révolution et profité des évènements de 1917 pour empresser la radicalisation des soldats, des ouvriers et des paysans (Langlois, 2014, p. 49). Dans cette fable, l’auteur de 1984 et d’ Hommage à la Catalogne décrit une révolte qui aboutit au renversement du fermier et à la prise du pouvoir par les animaux. L’histoire de la Ferme des Animaux, même sielle a souvent été vue comme un simple récit de science-fiction, est bienentendu une satire de l’Union soviétique et du stalinisme. (1949), mais surtout son roman le plus épluché. Les humains sont pointés du doigt, ce sont eux les ennemis et une fois la ferme privée de ses oppresseurs, les animaux décident de vivre selon sept principes pacifiques. Pour faire un portrait rapide de son œuvre, celle-ci pourrait se diviser en trois parties distinctes; les chapitres 1 à 7 décrivent les évènements qui ont mené à la perte de pouvoir du Tsar et de son régime en février 1917; les chapitres 8 à 11 avancent l’histoire à partir de la révolution de Février, sous l’apparition du gouvernement provisoire, jusqu’à la prise de pouvoir par les Bolcheviks en octobre 1917; et les chapitres 12 à 18 couvrent la consolidation de la dictature bolchevique,  le tout en insistant sur le rôle de celle-ci à travers l’apparition de la future URSS (Getzler, 1992, paragr. Niveau : 3ème Genre : fable politique / satire sociale. Une de ses œuvres les plus connues est La Ferme des Animaux, écrite en 1945, juste après la seconde guerre mondiale. GEORGE ORWELL - LA FERME DES ANIMAUX (1945) TABLEAU D'ANALYSE DU SENS DE L'APOLOGUE . L’expérience espagnole d’Orwell va affermir son engagement socialiste et son opposition radicale au stalinisme, en même temps qu’il pointera du doigt l’importance du mensonge et de la propagande propre au totalitarisme, ayant été profondément marqué par la terreur stalinienne en Espagne (Jacquier, 1997, paragr. Résumé de La ferme des animaux de George Orwell (1945) Des animaux vivent dans une ferme de la campagne anglaise. Analyse du livre. Nous sommes dans une ferme, celle d’un certain Jones, et le mécontentement gronde parmi les animaux. Son roman le démontre assez bien, puisque les … Chez La Ferme Des Animaux, nous vous proposons la livraison gratuite à partir de 49€ d’achats, et en plus vous disposez de 14 jours pour retourner vos articles. Il s'agit d'une fable animalière qui est une satire* de la Révolution Russe et une critique concernant le régime totalitaire de Staline en URSS (: le stalinisme). Il est souhaitable que le professeur d’histoire apporte son aide aux élèves. Il meurt en 1950 en laissant derrière lui deux chefs d’oeuvre: La Ferme des animaux (1945) et 1984 (1948) Analyse de l’oeuvre Introdution Rédigé en pleine seconde guerre mondiale, le roman dOrwell, évoque l’actualité de son temps mais de manière indirecte. La ferme des animaux de George Orwell n'est pas seulement une sorte de conte philosophique sur la corruption par le pouvoir et l'échec des utopies égalitaires; c'est une oeuvre à clefs. 3). Par chance, la révolution a lieu plus tôt et plus facilement qu'espéré. Etude des personnages dans La ferme des animaux. 7), Dans la même lancée historiographique, nous pourrions affirmer que le spécialiste de la Russie et de l’URSS polonais, à la fois connu pour être le conseiller de Ronald Reagan et le premier historien à se pencher sur la formation de la Russie soviétique, Richard Pipes, s’insère aux cotées de Ferro et d’Orwell. Pour garder les autres sous sa coupe, il assomme les autres animaux de travail, de cette façon ils sont trop fatigués pour réfléchir et pour se rebeller. , il ne fait nul doute qu’Orwell s’inscrit dans le point de vue historiographique qui présuppose que les bolcheviks ont, à la fois, manipulé les principaux acteurs de la révolution et profité des évènements de 1917 pour empresser la radicalisation des soldats, des ouvriers et des paysans (Langlois, 2014, p. 49). + 80 pages d’analyse de l’œuvre. Grâce à cette fable animalière, Orwell met en avant sa vision de l’Histoire de l’URSS, une vision septique mais aussi étonnée de voir se développer un gouvernement qui paraît si bancal de l’extérieur. L’histoire est très simple. Schémas pour illustrer les rapports de pouvoir entre les personnages. La ferme des animaux. Après un “coup d’état” un nouveau chef de la ferme se met en place avec un système de culte de personnalité, sa personne est au cœur de toutes les adulations. Ce qui a par la suite permis, à ces derniers, de dessaisir les soviets de leurs pouvoirs : « La bolchevisation de la société, qui s’effectua […] par la colonisation d’institutions, telles que certains syndicats, les comités d’usine, etc. Toutefois, rassurez-vous, les animaux n'ayant pas la même appréhension du temps que leurs maîtres, vous ne craignez aucune réflexion désagréable ! Orwell était alors engagé parmi les troupes du POUM (Partido Obrero de Unificacion Marxista) ; troupes qui deviendront la scène d’un conflit interne violent entre les communistes staliniens d’un côté et anarchiste de l’autre (Lefildelaure, 2016, paragr. 109p. De ce fait, « [l]’hypothèse d’une forme de bureaucratisation qui se produit à l’intérieur même des institutions ouvrières de base, rend possible une nouvelle interprétation de l’élimination et du dessaisissement de la plupart de ces organisations. Pensant que la Révolution russe ne serait pas une révolution populaire, mais plutôt un coup d’état orchestré par les bolcheviks, cette idée sera exprimée dans son œuvre The Russian Revolution. Sa position de dénonciation des désordres politiques du XXe, des dérives du totalitarisme et des dangers de la manipulation de la pensée l’emmènera à écrire son plus célèbre roman. Exercice d'analyse à partir du roman La Ferme des animaux de George Orwell (1945). Pour résumer son œuvre en quelques mots, Ferro révèle, dans un premier temps, les aspirations des paysans, des soldats, des femmes et des ouvriers, principaux acteurs de la révolution. Il est connu pour ses grandes œuvres comme Dans la dèche à Paris et à Londres, Hommage à la Catalogne mais sa plus grande œuvre a été La ferme des animaux. Le sujet de cet ouvrage est un ferme imaginaire où les animaux se rebellent et finissent par chasser les hommes pour prendre le pouvoir et les commandes de leur vie. La ferme des animaux se situe dans, l’étude du phénomène totalitaire, avant 1984. Ils inscrivent aussi sur le mur les 7 commandements qu'ils ont établis au terme de trois mois d'études. Â, L’un de ces historiens, issu du même point de vue historiographique qu’Orwell, est sans aucun doute le spécialiste français de la Russie et de l’URSS, Marc Ferro. Mais George Orwell est surtout connu pour son livre 1984 écrit en 1949, roman d'anticipation dénonçant la dérive des systèmes politiques et sociaux, dans lequel les libertés sont habilement anéanties par une administration omniprésente et omnipotente. De ses leaders seront arrêtés et d’autre exécutés par des staliniens (Jacquier, 1997, paragr. À cette époque, l’Espagne était déchirée par la guerre civile depuis la tentative d’un putsch fasciste contre la République. En 1937, le POUM sera interdit et sera traqué par la police stalinienne (Jacquier, 1997, paragr. Son roman le démontre assez bien, puisque les cochons, en parallèle avec le Parti bolchevique, ont manipulé les autres animaux, les masses endoctrinées par le régime, afin d’asseoir leur pouvoir. En effet, Ferro affirme dans un autre de ses romans que les organes de pouvoir, les soviets par exemple, se sont fait coloniser par les bolcheviks. C’est à son retour qu’il écrira Hommage à la Catalogne (1938), ouvrage dans lequel il décrira sa participation à la guerre civile espagnole en tant que combattant dans les milices du Parti ouvrier d’unification marxiste (POUM). M. Jones et ses employés de ferme abandonnent les lieux suite à la révolte violente des animaux. Boule de Neige est une représentation de Trotski, Brille-Babil quant à lui n’est pas un personnage physique mais plutôt une représentation physique de la propagande et de la Pravda. 15). Le dictateur conserve l’utopie pour tromper les autres animaux et leur promettre un but qui reste inaccessible. - La ferme des animaux. Support : extrait de La ferme des animaux de G. Orwell Activités : -lecture à voix haute -éclaircissement du vocabulaire -recueil des premières impressions à l'oral et analyse de la progression du texte. Sage Ancien (dans la traduction peu fidèle de Quéval : en réalité « le vieux Major ») Cochon âgé qui, à la suite d’un rêve, est l’initiateur des idées révolutionnaires, bien qu’on ne sache pas si le rêve en question est réel. (1938), ouvrage dans lequel il décrira sa participation à la guerre civile espagnole en tant que combattant dans les milices du Parti ouvrier d’unification marxiste (POUM). C'est à travers de ces livres qui nous le fait montrer. ; voire la manipulation de sympathisants » (Ferro, 1997, p. XI). L’expérience espagnole d’Orwell va affermir son engagement socialiste et son opposition radicale au stalinisme, en même temps qu’il pointera du doigt l’importance du mensonge et de la propagande propre au totalitarisme, ayant été profondément marqué par la terreur stalinienne en Espagne (Jacquier, 1997, paragr. À cause de sa blessure à la guerre, Orwell regagnera la frontière française. La Ferme des animaux, dessin animé de John Halas et son épouse Joy Batchelor, qui a bénéficié de financements de la CIA à des fins de propagande [41] dans le cadre de l'opération Mockingbird, diffusé en 1954, reste assez fidèle au roman, à l’exception de la disparition de Boule de neige, et la fin qui se présente plus dans le sens d'une « happy end », avec le renversement du régime des cochons par … Les vaches ne se sentent pas bien car personne ne peut les traire. Thème : la révolte d’une communauté et l’évolution de son statut politique. Dans un second temps, il démontre la double bureaucratisation, « par en bas et par en haut des organes de pouvoir », constitués des soviets, des comités de quartier ou d’usine notamment (Gallimard, 2017, paragr.1). Résumé de la ferme animale. Grâce à cela, son livre s’est répandu et a été lu un peu partout dans le monde, il donne une nouvelle vision de l’Histoire sans en avoir l’air. Il étudie ici les différents mécanismes qui ont permis la mise en place du gouvernement à la gloire d’un homme alors qu’il devait être à la gloire de l’égalité. 15). ; voire la manipulation de sympathisants » (Ferro, 1997, p. XI). † La fi che élève 2 permettra d’étudier les liens entre La Ferme des animaux et la révolution russe de 1917 et ses conséquences. Orwell était alors engagé parmi les troupes du POUM (Partido Obrero de Unificacion Marxista) ; troupes qui deviendront la scène d’un conflit interne violent entre les communistes staliniens d’un côté et anarchiste de l’autre (Lefildelaure, 2016, paragr. Explication de notions historiques et théoriques pour faciliter la compréhension. Or, s’il est possible d’affirmer qu’il rejoint les idées d’Orwell et de Ferro, c’est parce qu’il explique dans ce même ouvrage, de façon détaillée, comment le Parti bolchevik de Lénine a établi leur pouvoir à Petrogard, sous une analyse qui se penche sur cette dernière personne et sur les manigances de l’élite bolchevique : « Lenin’s technique of revolution required the manipulation of crowds » (Pipes, 1990, p. 398), Nous pourrions affirmer que l’histoire de l’écrivain, chroniqueur et journaliste britannique, George Orwell, débute en 1936, alors qu’il s’engageait dans les rangs républicains lors de la guerre civile espagnole. La Ferme des Animaux [Animal Farm], publié en langue anglaise en 1945, est l’un des livres les plus célèbres de George Orwell (1903-1950). Les meurtres, les manipulations, tout est expliqué clairement avec ce parallèle intéressant des animaux qui de toute évidence ont le nez dedans mais ne voient rien. 7), Dans la même lancée historiographique, nous pourrions affirmer que le spécialiste de la Russie et de l’URSS polonais, à la fois connu pour être le conseiller de Ronald Reagan et le premier historien à se pencher sur la formation de la Russie soviétique, Richard Pipes, s’insère aux cotées de Ferro et d’Orwell. Installé à la bien nommée Grange de Dorigny jusqu’au 28 janvier, le metteur en scène Christian Denisart adapte au théâtre "La Ferme des animaux" de l’écrivain anglais George Orwell. ***La Ferme des Animaux*** La Ferme des Animaux est un apologue* – un récit, une fable et un conte – écrit par George Orwell en 1945. Dans un second temps, il démontre la double bureaucratisation, « par en bas et par en haut des organes de pouvoir », constitués des soviets, des comités de quartier ou d’usine notamment (Gallimard, 2017, paragr.1). Ce récit apologue est une satire, l’auteur traite de l’Histoire de l’URSS, tout commence avec un vieux cochon qui expose ses idées. Espace pour noter les p C’est à son retour qu’il écrira. La ferme du manoir devenue ferme des animaux est une allusion à la Russie devenue URSS (Union des Républiques Socialistes)/ Avant 1917, la Russie était surtout un pays rural où les riches propriétaires terriens et le Tsar Nicolas II sont ceux qui vivent le mieux. Sur la ferme du manoir, un vénérable sanglier nommé Old Major rassemble les animaux pour une réunion et les inspire à se révolter. PERSONNAGE LA FERME DES ANIMAUX Ils représentent les révolutionnaires bolcheviques, qui deviennent les apparatchiks du PCI_JS. Ce sont les cochons qui prennent la tête du mouvement et vont provoquer une révolte de tous les animaux. D’abord, comme nousl’avons vu, on retrouve dans les personnages plusieurs similitudes avec desacteurs de l’histoire soviétique. 13). L’un de ces historiens, issu du même point de vue historiographique qu’Orwell, est sans aucun doute le spécialiste français de la Russie et de l’URSS, Marc Ferro. Sa position de dénonciation des désordres politiques du XXe, des dérives du totalitarisme et des dangers de la manipulation de la pensée l’emmènera à écrire son plus célèbre roman 1984 (1949), mais surtout son roman le plus épluché, La ferme des animaux (1945). Une fois au lit, les animaux de … Analyse de La ferme des animaux La Ferme des Animaux est un roman écrit en 1945 par Georges Orwell. La Ferme des animaux, bien que court, est très dense mais malgré cela, reste toujours facile à lire. Le sujet de cet ouvrage est un ferme imaginaire où les animaux se rebellent et finissent par chasser les hommes pour prendre le pouvoir et les commandes de leur vie. L’idéologie du vieux cochon est que les animaux doivent pouvoir prendre le pouvoir, qu’ils n’ont pas besoin des hommes pour vivre bien au contraire, qu’ils pourraient vivre dans la parfaite égalité et en totale harmonie s’ils parvenaient à prendre le pouvoir et bouter les humains hors de la ferme. Mr Jones en est le propriétaire. Par l’entremise de son roman, La ferme des animaux, il ne fait nul doute qu’Orwell s’inscrit dans le point de vue historiographique qui présuppose que les bolcheviks ont, à la fois, manipulé les principaux acteurs de la révolution et profité des évènements de 1917 pour empresser la radicalisation des soldats, des ouvriers et des paysans (Langlois, 2014, p. 49). Toutefois, ce serait une erreur d’affirmer qu’Orwell est le seul à s’insérer dans ce point de vue historiographique propre à la Révolution d’octobre de 1917. Ce roman est un apologue allégorique et fictif, dans lequel les animaux d’une ferme se révoltent contre le gérant, M. Jones, et contre les hommes en général, puis prennent le pouvoir en mettant en place une dictature avec à leur tête un cochon, Napoléon. L’auteur s’est également réservé un rôle, il est l’âne Benjamin, animal septique face à la révolution, il sent que quelque chose se cache derrière les beaux idéaux affichés. Copyright © 2020 - À la mort de l’Ancien, Napoléon, Boule de Neige et Brille-Babil, trois cochons, décident de créer un nouvel ordre : l’Animalisme. Ce qui a par la suite permis, à ces derniers, de dessaisir les soviets de leurs pouvoirs : «, […] par la colonisation d’institutions, telles que certains syndicats, les comités d’usine, etc. Ils rebaptisent la ferme : elle ne s'appelle plus "Ferme du Manoir" mais "Ferme des animaux". Que puis-je trouver dans cette analyse sur "La Ferme des animaux" Maël Tailler, notre spécialiste en littérature, nous offre dans cette fiche de lecture téléchargeable immédiatement au format PDF une analyse détaillée de ce roman incontournable de George Orwell. Les propriétaires de cette dernière se nomment Monsieur et Madame Jones. 11). C’est dans son roman Des soviets au communisme bureaucratique qu’il va scruter en grande partie la manipulation des bolcheviks sur les principaux acteurs de la révolution. À cause de sa blessure à la guerre, Orwell regagnera la frontière française. 13). Or, s’il est possible d’affirmer qu’il rejoint les idées d’Orwell et de Ferro, c’est parce qu’il explique dans ce même ouvrage, de façon détaillée, comment le Parti bolchevik de Lénine a établi leur pouvoir à Petrogard, sous une analyse qui se penche sur cette dernière personne et sur les manigances de l’élite bolchevique : « Lenin’s technique of revolution required the manipulation of crowds » (Pipes, 1990, p. 398), Uniquement disponible sur LaDissertation.com, Commentaire sur le roman La Ferme Des Animaux de George Orwell, La Ferme des animaux est un apologue de George Orwell, Etude du chapitre 7 du roman la ferme des animaux de George Orwell, Fiche De Lecture: La Ferme Des Animaux de Georges Orwell, Étude du roman les Animaux De La Ferme de George Orwell, Étude du roman la ferme des animaux de George Orwell, Fiche de lecture La Ferme des animaux Georges Orwell, Contrôle de lecture, la ferme des animaux, George Orwell. Pensant que la Révolution russe ne serait pas une révolution populaire, mais plutôt un coup d’état orchestré par les bolcheviks, cette idée sera exprimée dans son œuvre, . Elle est une analyse du processus révolutionnaire et de l’impossibilité de la pensée de gauche à s’incarner dans les faits. L’histoire prend alors un nouveau tournant, les cochons prennent le pas sur le reste des animaux de la ferme, ils utilisent leurs capacités de réflexion pour jouer avec les peurs des autres animaux et changer le passé de façon garder tout le monde sous leur coupe. Avant de s'éteindre, Sage l'Ancien, un cochon respecté par tous les animaux de la ferme, confie à ses compagnons son rêve d'un avenir débarrassé de l'Homme, où chaque bête vivrait des fruits de son propre labeur, libre et indépendante.