Mais la fécondité du renard est telle qu'on a pu constater un renouvellement complet des populations en quatre ans. Le taux de réussite du mulotage dépend du talent du renard et de la promptitude de sa proie. Souvent dissimulée, l'entrée, ou « gueule », ne fait parfois que 25 à 30 cm de diamètre. La queue concourt au bon équilibre du renard lors de ses mouvements brusques : tendue dans le prolongement du corps, elle joue le rôle d'un balancier lorsqu'il bondit. Habitat : régions boisées et savanes ; Colombie, Venezuela, sud du Brésil, Guyane, Bolivie, Paraguay, Uruguay et Argentine. Sa fonction, mal connue (elle permettrait d'identifier chaque animal individuellement), joue sans doute un rôle à l'époque du rut. Pelage gris, noir au milieu du dos. Profitant du moindre accident de terrain pour se dissimuler, il avance discrètement, même dans des espaces découverts. Carnivore de la famille des canidés, le renard roux commun est le plus grand des 12 renards du genre Vulpes. Les chiens sélectionnés pour cette chasse sont le fox-hound et le harrier. Honteux comme un renard qu'une poule aurait pris. ; Réserver vos documents sur les sites Richelieu-Louvois (y compris les Cartes et plans), Opéra, Arsenal. Ils possédaient déjà de grandes canines en forme de crocs, des dents acérées (carnassières) pour taillader la chair et des griffes développées. Mammifère carnivore voisin du chien, à la queue touffue, aux grandes... Nom usuel commun à l'amarante, au mélampyre, au vulpin, etc. Pour mieux connaître les mœurs du renard, des chercheurs ont suivi ses empreintes laissées dans la neige ou sur la terre. Pelage argenté. Les autres types de chasse au renard sont la chasse sous terre, ou déterrage, et la chasse à tir aux chiens courants. À pas souples et légers, il s'avance silencieusement au milieu des herbes, attentif au moindre bruit. Pour mettre bas, elle utilise un terrier souvent creusé par un blaireau, une marmotte, un lapin, un autre renard, ou même un trou préparé par un oiseau comme le tadorne de Belon. Creuse de très longues galeries. Le terme de campagnol recouvre ici plusieurs genres : les. À cette vitesse de croisière, il peut parcourir, au besoin, jusqu'à dix kilomètres en une nuit. Tout au long du roman, Renart démontre, par sa ruse, son habileté à manœuvrer Isengrin. Toutes les zones intermédiaires lui conviennent à merveille : lisières de forêts, haies, bosquets, landes. De plus, des émissions d'urine (quelques gouttes tous les 100 mètres pour marquer le domaine) et des fèces déposées bien en vue sur des emplacements surélevés constituent un marquage à la fois olfactif et visuel. 80-83. Habitat : savanes et collines herbeuses du Brésil. Moins de 3 kg. Vit en groupe de quelques individus ou en couple. Mais, si, dans certaines zones humides des États-Unis, le renard décime des populations de canards, c'est aussi qu'il occupe des espaces autrefois réservés au coyote et au loup qui, eux, ne touchaient pas aux colverts. LAROUSSE Toggle navigation ... Suivez nous: Accueil > encyclopédie [images] > Renard roux. Mais, s'il doit encore chasser le jour, il reste alors uniquement sous le couvert des fourrés. Pratiqué avec une meute de chiens et sans arme à feu, le fox-hunting est une chasse sportive qui permet aux cavaliers de battre la campagne en poursuivant l'animal. L'empoisonnement se pratique en plaçant des substances toxiques dans des charniers où l'animal est susceptible de s'alimenter. (Cynoscéphales, près de Thèbes, 518 avant J.-C.-Argos ? S'il flaire le passage d'un congénère, il efface les traces de celui-ci en remettant sa marque par-dessus. Plus petit que le renard roux : 6 kg. Cherchez renard rouge et beaucoup d’autres mots dans le dictionnaire de synonymes français de Reverso. Pupilles rondes. Pelage court et sombre. Il est utilisé lors de la saison de reproduction. Les acculs sont des galeries en cul-de-sac où le renard se tient quand il est pourchassé. Mais c'est à Londres, au début des années 70, que le phénomène a pris véritablement son ampleur lorsqu'on découvrit des renards à Trafalgar Square. Les animaux issus des élevages russes sont les plus chers. Très semblable au renard véloce ; oreilles plus grandes, queue plus longue, museau plus pointu. Peut nomadiser et migrer vers le sud lorsque la neige est trop épaisse. Les marques colorées du pelage (extrémité de la queue, oreilles, ventre, tour de la bouche et des yeux) renforcent la signification des attitudes corporelles. Le renard, repéré à l'aide d'un faisceau lumineux, est abattu avec une carabine à lunette. Introduit en 1868 dans le sud-est de l'Australie, le renard roux occupe aujourd'hui, souvent au détriment de la faune indigène, la majeure partie du pays à l'exception du Nord. Au centre des États-Unis et au Canada, dans des régions où les ressources alimentaires sont peu abondantes, on a observé des renards qui vivent en couple avec des portées de 5 à 7 jeunes sur des territoires de 300 à 600 ha. Dans Vie sauvage, n° 29. Tous les animaux du groupe prospectent le territoire, mais le marquage systématique est plutôt l'affaire du mâle, qui le parcourt régulièrement. ISSN : pas d'ISSN Documents disponibles dans la collection Ajouter le résultat dans votre panier Faire une suggestion Affiner la recherche Interroger des sources externes. Décès: 1936 Avignon, France. ; Ajouter vos notices et les classer. Croyant l'animal défunt, le renard ne cherche pas à l'achever. Suétone cite le mot comme témoignage de l'avarice de Vespasien. Dans les régions septentrionales, le renard roux exige plus de calories que le renard polaire et doit donc absorber une plus grande quantité de nourriture. La période de fécondité dure de 1 à 6 jours par an, pendant lesquels la renarde s'accouple à plusieurs reprises avec son partenaire. Plus évolués, ils auraient conquis le territoire de la plupart des marsupiaux carnivores en les éliminant et en prenant leur place. Si la renarde ne les surveille pas toujours de près, elle les avertit par un glapissement dès qu'elle pressent un danger. renard synonymes, renard antonymes. La vie sociale du renard roux est bien développée, les communications entre individus se faisant à partir de signaux sonores, visuels, tactiles et olfactifs. En 2005, la Chambre des Communes a finalement interdit cette vénerie encore pratiquée en Angleterre et au Pays de Galles. Le pelage, mais aussi la taille de l'animal sont des critères qui interviennent dans la détermination de ces sous-espèces. L'agent responsable est un virus qui se fixe sur l'A.R.N. Il s'agit en général d'un couple et de ses petits auxquels se joignent 2 ou 3 femelles soumises. Réintroduit dans le Dakota du sud et au Canada. Développement progressif d'une fuite à travers un barrage ou une digue. L'ensemble des traces mises bout à bout forment une voie étroite, rectiligne, surtout quand l'animal va au pas. De rural, l'animal est devenu urbain par nécessité. Mur aveugle, décoré sur le modèle d'un autre, percé de baies, qui lui est symétrique. Lapins et campagnols : nourriture de base des renards, Lapins et campagnols : nourriture de base des renards. Sa fourrure le fait paraître plus grand qu'il ne l'est en réalité, surtout en hiver, car elle est alors plus fournie. En principe, de 300 à 600 g de nourriture suffisent à assurer la ration quotidienne d'un renard adulte. Il reste, cependant, l'un des mammifères sauvages les plus répandus. Selon les croyances, le renard passe pour être le détenteur de l'élixir de vie ou posséder des pouvoirs démoniaques. L'idée est reprise par Phèdre, fabuliste latin, puis, aux xiie-xiiie siècles, dans le Roman de Renart, œuvre anonyme composée de vingt-sept récits en octosyllabes. Leur appareil masticateur s'enrichit de quelques dents supplémentaires, d'où l'allongement de leur museau. Sa limite sud naturelle se trouve au Soudan, mais il a été introduit en Australie au xixe siècle. Pourtant, ses ennemis naturels, le loup, le lynx et l'aigle, ont presque tous disparu. La présence de renards roux dans le paysage urbain a été constatée pour la première fois en Angleterre avant la Seconde Guerre mondiale. Mais un mâle peut aussi vivre avec plusieurs femelles, Varie en fonction de la latitude, plus précoce au sud qu'au nord. La classification des renards est complexe et a déjà été modifiée plusieurs fois. Dotés d'une morphologie intermédiaire entre Vulpes et Canis, ces derniers seraient issus de canidés primitifs passés d'Amérique du Nord en Amérique du Sud à la fin du tertiaire. Wooding, F.H. Habitat : milieux ouverts ; Pakistan, Inde, Bangladesh et Népal. Si le terrier est suffisamment vaste, le renard peut cohabiter avec une autre espèce, comme le blaireau, chacun conservant ses distances. Les renards ont chacun une voix qui leur est propre et peuvent communiquer par, au moins, 46 sons différents pour avertir d'un danger, marquer leur territoire ou entrer en contact avec leurs congénères. Grâce à leur extrême mobilité, le renard localise parfaitement l'origine d'un son et apprécie, à un degré près, la direction d'un bruit dont la fréquence est comprise entre 700 et 3 000 Hz. Trois semaines après avoir été contaminé, l'animal succombe. Dans le Wisconsin (États-Unis), l'un d'eux est allé jusqu'à 394 km. Alimentation : rongeurs, oiseaux, lapins. Le premier élevage débuta  au xixe siècle au Canada. Il semble néanmoins avoir une préférence pour les milieux mixtes, c'est-à-dire ceux où il peut trouver à la fois de l'eau pour boire, de la végétation pour se cacher et des espaces découverts pour chasser. Le pinceau terminal est blanc. La reproduction chez le renard est une activité saisonnière directement influencée par la durée de l'éclairement journalier. Son régime alimentaire dépend des opportunités ; il exploite les ordures ménagères, mais consomme également des oiseaux, des vers, des rongeurs, des fruits. Si, plus rapide que lui, l'animal convoité disparaît sous terre, le renard creuse pour le rattraper. Puis il retombe avec une extraordinaire précision sur le rongeur. Si la nourriture abonde, le renard cache les proies qu'il apprécie le moins en prévision des temps plus rudes. L'inconvénient est que d'autres animaux risquent de s'y faire prendre. Mais cette hospitalité cesse souvent après la belle saison. Les plus belles peaux viennent du Kamtchatka. Pelage long et laineux, de couleur crème, avec des rayures brunes sur la face. Une glande sébacée, appelée glande violette, située à la naissance de la queue dégage elle aussi, et en permanence, une forte odeur musquée. Plus petit que le renard roux. Assez fréquent dans les gisements du quaternaire européen, ce renard roux fossile est, malgré sa forte taille, proche du renard actuel. Longue de 45 cm en moyenne, soit les 2/3 du corps du renard, la queue forme un beau panache de poils ébouriffés, de même couleur que le pelage du corps, mais plus longs et bien répartis. Lorsque les petits sont jeunes, la femelle fait parfois de même pour mieux les protéger. Informations sur renard dans le dictionnaire gratuit en ligne anglais et encyclopédie. La population peut brutalement fluctuer selon les événements climatiques.. Taille moyenne. Définition renarde dans le dictionnaire de définitions Reverso, synonymes, voir aussi 'renard',raisin de renard',renard',renardeau', expressions, conjugaison, exemples 1984. Très joueurs, ils passent bientôt leur temps à courir, à escalader, à se mordiller, à explorer les environs du terrier. La Fédération française de la fourrure est membre de l'U.I.C.N. Il peut se passer d'eau pendant de nombreux jours mais boit abondamment dès que possible. Très petites oreilles arrondies. Utilisez votre espace personnel pour : Réserver vos places et documents sur le site François-Mitterrand. Alimentation : souffre du manque de nourriture en hiver : carcasses laissées par les ours blancs ; lemmings et oiseaux marins au printemps. Habitat : déserts pierreux d'Afrique du Nord, du Moyen-Orient, d'Iran et d'Afghanistan. Ces différences de coloration sont déterminées génétiquement, comme l'est la coloration des yeux chez les humains, les formes sombres pouvant être dues, selon l'Américain Robinson, à deux gènes récessifs différents, l'un dit « Alaska » et l'autre dit « standard ». L'ouïe est particulièrement développée chez le renard. Puis on s'est aperçu que d'autres grandes villes, comme Berlin ou Hambourg, en hébergeaient elles aussi. requin à museau court et rond, à la longue caudale dissymétrique, commun sur les côtes d'Europe (taille 6 m pour 500 kg). Le renard commun, ou renard roux (Vulpes vulpes), est le plus répandu des renards ; on le trouve en Eurasie, en Afrique du Nord et en Amérique du Nord. Habitat : déserts sablonneux d'Afrique du Nord, d'Arabie et du Sinaï. Parmi les nombreux types de pièges existants, les boîtes qui se referment sur l'animal venu attraper l'appât ont pour avantage de permettre la capture d'animaux vivants. Profitant du moindre accident de terrain pour se dissimuler, il avance discrètement, même dans des espaces découverts. L'Anglais Mac Donald et le Japonais Yoneda ont remarqué le même comportement vis-à-vis des musaraignes. La petite poule rousse & rusé renard roux | Pierre Delye | Dans sa maison douillette, Petite Poule Rousse s’active. Animal nocturne. Ils sont généralement établis en tant que réponse à des actions que vous avez effectuées et qui constituent une demande de services, telles que la définition de vos préférences en matière de confidentialité, la connexion ou le remplissage de formulaires. Le succès commercial assuré, les fermes d'élevage se multiplièrent en Amérique du Nord et dans le nord de l'Europe. Le renard shadow est presque blanc avec de longs poils au centre du dos. Habitat : plaines steppiques, collines et forêts claires ; Cône sud de l'Amérique latine : du Brésil au Rio Negro (Argentine), de la Bolivie orientale, au Paraguay occidental (Chaco) jusqu'à la côte atlantique argentine. Alimentation : insectes, rongeurs, lézards. En Europe : janvier, février, 9 ans à l'état sauvage ; de 3 à 4 ans en moyenne. Entre ces deux extrêmes, il existe un type intermédiaire, le renard croisé, qui se caractérise par des bandes noires le long du dos et en travers des épaules. Vit en groupes familiaux avec un comportement grégaire. Au pays de Galles, on a vu un renard capturer de la sorte 17 petits rongeurs en 45 minutes. Habitat : savanes et grandes plaines ; sud et est de l'Afrique. Mais dans quelle proportion ? Avec le temps, les jeux s'organisent, le jeune renard devient plus réservé et scrute avec attention le monde qui l'entoure. Partout où la peau du lion ne peut atteindre, il faut y coudre celle du renard.. C'est un opprobre pour le lion de pleurer face au renard. S’appuyant sur plus de 60 études scientifiques, ce texte fournit quelques éléments importants qui tendent clairement à démontrer que non seulement le renard roux est loin d’être le coupable désigné, mais qu’en plus l'acharnement dont il fait l’objet est un non-sens écologique et totalement contre-productif. L'animal met à profit les obstacles naturels, tels que voies de chemins de fer ou routes, pour le délimiter. Période de reproduction chez les renards du 06 mars 2016 par en replay sur France Inter. Très sociable (plusieurs congénères partagent un même terrier). Le renard a choisi la première solution, et l'homme l'a un peu aidé en mettant involontairement à sa disposition les décharges, sources de nourriture faciles d'accès. Une peau de renard qui se vendait 240 dollars environ vers 1920 n'atteignait plus que 17 dollars dans les années 70. La base du régime alimentaire du renard est le lapin (lapin de garenne, sylvilagus en Amérique du Nord ou autre lagomorphe), comme le révèlent les analyses de contenus stomacaux d'animaux morts faites aussi bien en Scandinavie, en Écosse ou en France qu'à Gibraltar ou aux États-Unis. Quand vous écrivez en toutes lettres « 41 volailles », combien mettez-vous de traits d'union ? Les campagnes organisées en faveur de la protection des animaux se firent de plus en plus nombreuses. Chaque espèce se défend comme elle peut : les mouettes quittent leur site de reproduction pour aller nicher sur des falaises escarpées ou des îlots inaccessibles ; les goélands attaquent l'intrus ; les canards colverts, plus rusés, « font le mort » dès l'instant de la capture. Statut : inscrit à l'annexe II de la Convention de Washington. La Prairie (Qué.). Habitat : plaines et montagnes des deux côtés argentin et chilien des Andes jusqu'à la Terre de Feu mais à des altitudes moindres que le renard des Andes. La situation des renards solitaires, adulte ayant perdu son compagnon ou jeune pas encore apparié, est moins claire. 1990. Les femelles restent assez près, mais les mâles peuvent s'éloigner de plusieurs dizaines de kilomètres. Très endurant, il supporte le grand froid. Statut : espèce insuffisamment connue, probablement en déclin, inscrite à l'annexe II de  la Convention de Washington. Oreilles petites et arrondies, blanches à l'intérieur. C'est ainsi qu'il surprend les lapins qui sortent sans méfiance de leur terrier. La forte odeur émise par les glandes sudoripares de ces animaux semble agir comme un facteur répulsif vis-à-vis de leurs prédateurs. Utilisé pour l'élevage des petits, le terrier sert aussi d'abri en cas d'intempéries ou quand l'animal est pourchassé. En revanche, les chercheurs russes ont observé que le renard ne mange des taupes qu'en dernier recours. Cet animal, réputé pour sa ruse, est doté d'une extraordinaire faculté d'adaptation qui lui permet d'assurer sa pérennité dans les pires conditions. Des battues dites « administratives » se pratiquent en France en dehors de la période d'ouverture de la chasse. Les autres moyens fréquemment employés pour détruire les renards sont le piégeage, l'empoisonnement, le gazage et le tir de nuit. Définitions de renard. Renard roux. Définition renarder dans le dictionnaire de définitions Reverso, synonymes, voir aussi 'raisin de renard',rencarder',renardière',rencardeur', expressions, conjugaison, exemples Encyclopédie Larousse des animaux. Encyclopédie Larousse en ligne - Cri de renard. Pelage fauve pâle, queue teintée de noir. For example, the Red Fox is displacing its Arctic cousin by outcompeting it as a predator, which might yet prove to have serious consequences for its prey. Progressivement, ils s'éteignirent, laissant la place aux miacoïdes, les premiers vrais carnivores terrestres (fissipèdes). Lorsqu'il sent la proie proche, il bondit à un mètre du sol, le corps en extension, les pattes avant légèrement repliées vers le corps, la queue tendue. Le renard bleu est élevé en Pologne et dans les pays scandinaves. Animal crépusculaire et nocturne, bon grimpeur. Différents herbivores et carnivores sont sensibles à la rage. Dans les régions alpines et nordiques, où les hivers rudes entraînent une forte mortalité chez les ongulés, la dépouille d'un cerf, d'un élan ou d'un chamois peut assurer la subsistance d'un renard durant plusieurs semaines. Une autre technique consiste à disposer des appâts renfermant un marquage coloré : brins de laine ou petits morceaux de plastique, par exemple, placés au milieu de morceaux de viande. Pelage gris, bas du corps plus clair. Cette préférence est sans doute motivée par leur goût, mais aussi par leur valeur énergétique et la facilité de leur capture. À la belle saison, l'éventail alimentaire s'élargit encore avec les larves d'insectes, les coléoptères, les sauterelles, les papillons, les fruits, les baies et même les céréales. Aujourd'hui, les fourreurs travaillent encore des peaux d'animaux sauvages, mais les élevages sont nombreux, situés surtout dans les pays nordiques. Il s'agit du renard le plus répandu en Eurasie, en Amérique du Nord, en Afrique du Nord et en Australie. Parce que le renard vole parfois ses volailles ou s'attaque au même gibier que lui, l'homme l'a souvent considéré comme un rival et il s'est efforcé de limiter ses effectifs sinon de le faire disparaître. Le règne des dinosauriens s'achevait. (acide ribonucléique) des cellules et se transmet par la salive lors de la morsure d'un individu sain par un individu infecté. Argentine, Bolivie, Chili, Équateur, Pérou. À côté des renards du genre Vulpes figurent des « cousins », le renard polaire du genre Alopex, l'Otocyion, qui ne se rencontre qu'en Afrique, et les renards d'Amérique du Sud, des genres Atelocynus et Pseudalopex (anciennement Dusicyon). Lorsqu'ils sortent pour la première fois, à quatre ou cinq semaines, ils sont patauds et mal assurés. Se distingue par sa dentition adaptée à la mastication des insectes chitineux. Le renard saga provient toujours d'élevages finlandais (le nom de « saga » est un label de qualité). Les pièges à mâchoires sont des pièges métalliques disposés au sol à proximité d'un appât. Pelage clair, queue longue avec une extrémité blanche. Aux proies que ses parents lui rapportent s'ajoutent maintenant les fruits de sa propre chasse. M. Broquet. Dans le cas des groupes, rassemblant plusieurs femelles, le mâle ne féconde en général que la renarde dominante. Alors que le fennec subsiste dans les régions les plus arides en tirant parti du moindre insecte et en se passant de boire pendant plusieurs jours, le renard roux est obligé de rester en bordure des zones désertiques. Le renard roux : non coupable ! Museau court et petites dents. Ses origines campagnardes lui font préférer les cités verdoyantes, faiblement urbanisées, au sein desquelles il bénéficie d'une certaine tranquillité. Comme tous les carnivores, le renard descend d'une souche commune d'insectivores à tendance carnassière établie au début de l'ère tertiaire. Les années 80 virent s'accentuer ce mouvement. Le renard roux (ou renard commun) Bien que la forêt soit son habitat de prédilection, ce canidé peut s’adapter dans toutes sortes de milieux : forêts, prairies, déserts, montagnes. De toute façon, dès que les conditions deviennent trop difficiles ou la concurrence trop forte, le renard roux a tendance à ne pas s'obstiner vainement et à aller chercher sa subsistance ailleurs. Mais son mode de vie n'est pas le même durant toute son existence, et l'on rencontre des renards solitaires ou des petits groupes de 4 ou 6 adultes. Statut : espèce vulnérable, inscrite à l'annexe II de la Convention de Washington. Habitat : Andes, régions sèches et zones montagneuses (plus de 4 500 m) jusqu'à la Terre de feu. Renard est un terme ambigu qui désigne le plus souvent en français les canidés du genre Vulpes, le plus commun étant le Renard roux (Vulpes vulpes).Toutefois, par similitude physique, le terme est aussi employé pour désigner des canidés appartenant à d'autres genres, comme les genres Atelocynus, Cerdocyon, Dusicyon, Otocyon, Lycalopex et Urocyon Il est l'acteur principal de nombreuses fables d'Ésope. Une femelle qui allaite exige davantage : 700 g par jour. Les meutes comportent dix chiens spécialement entraînés et souvent issus d'un croisement entre harriers et chiens courants français. vietnamien. Habitat : steppes et déserts ; sud-ouest des États-Unis et nord-ouest du Mexique. Mais, généralement, le renard roux n'entre pas directement en compétition avec ces autres espèces, souvent hautement spécialisées. Initialement simple divertissement, cette parodie de la société médiévale illustre les rapports sociaux des hommes de cette époque. Mammifère carnivore voisin du chien, à la queue touffue, aux grandes oreilles, au museau pointu et au pelage roux, qui passe pour un chasseur très rusé. Une famille de renards dans un jardin - Forum Forum de discussions de chat convivial pour les membres de Koreus.com Le renard urbain habite le plus souvent les espaces délaissés par les hommes, comme les terrains vagues, les friches. Auparavant, le nom utilisé était « goupil » qui dérivait du bas latin vulpiculus, lui-même issu du latin vulpes. Sa capacité de colonisation et son opportunisme ont conduit le renard roux à vivre de plus en plus près des hommes. En fin de croissance, il lui faut quelque 900 g de nourriture par jour. En Suède, on a observé un couple accueillant une femelle. Sa silhouette est svelte, son crâne aplati, son museau pointu, ses oreilles triangulaires et sa queue touffue. VIDEO. Fourrure de cet animal (renard roux, renard argenté, renard gris). Les collets et les lacets forment une sorte de nœud coulant métallique qui se resserre sur la patte ou sur le cou de l'animal lors de son passage. Attiré par celui-ci, le renard s'approche et les mâchoires se referment sur sa tête, son cou, son corps ou un de ses membres. Habitat : steppes et régions semi-désertiques ; également prairies et forêts tempérées ; Asie centrale, Sibérie occidentale, Mandchourie, Caucase, Mongolie,  jusqu'au plateau tibétain. Pelage très épais : blanc l'hiver, marron clair l'été chez les renards blancs ; gris, bleu foncé ou noir chez les renards bleus. Les parties frontalières de leurs territoires semblent communes à plusieurs individus. Le renard polaire, au poil très fourni, est complètement blanc en hiver. C'est le cas en Amérique du Nord avec le renard véloce et le renard gris d'Amérique ; en Afrique du Nord avec le fennec ; au Moyen-Orient et en Asie Mineure avec le renard famélique ; en Inde avec le renard du Bengale ; en Asie avec le renard de Blanford ; au nord de l'Amérique, de l'Europe et de l'Asie avec le renard polaire. Pelage court, gris avec certaines parties plus jaunes. Le canard l'éloigne ainsi de sa nichée, puis s'échappe au cours du transport. Les jeunes sont souvent victimes d'accidents de la circulation. Mais, quand il s'installe dans un terrier déjà existant, il profite de tous les aménagements. Animal nocturne et très prudent, il vit seul ou en couple. Sa peau fixe bien les couleurs. Habitat : zones sahéliennes d'Afrique depuis les côtes ouest jusqu'au Soudan. Ce n'est pas le thème d'un film de science-fiction, mais la réalité. (Lyon 1900-disparu en mission aérienne en 1944). La gorge, le dessous du corps et le bout de la queue sont blancs. [MÉDECINE] tortue luth. Corps svelte et allongé. Quand le renard vit dans un pays où une de ses proies abonde, il adapte son régime en conséquence ; ainsi en Australie se nourrit-il beaucoup de kangourous roux.